Des prévisions imprévisibles

  Je suis tombé sur un article, datant de 1945, dont nous dirions aujourd'hui que certaines prévisions (on parle de prospective dans le langage de la fin du XXème siècle) étaient farfelues. Compréhensives cependant étant donné les connaissances de l'époque! Et puis, les ingénieurs écrivaient mieux que ceux d'aujourd'hui...

  Quoi qu'il en soit, c'est un sujet qui m'a toujours intéressé, géologiquement parlant, et la curiosité aidant, j'ai trouvé amusant de parcourir ces articles à la lumière des connaissances et des technologies dont il était impossible de prévoir l'essor à ces époques. Naturellement, tout ceci n'a rien à voir avec Baratier...

 


Petroleum nostrum