Lawrence d'Arabie 1965

Quelques échanges entre François Tort et Gérard Boivineau ont permis à ce dernier de retrouver des photos du camp, dont celles illustrant le tournage de l'épopée de Lawrence d'Arabie. Voici ce qu'en dit Gérard:

  Ce film a été réalisé en 16mm par Jean-Marie des Cars, un cousin de Paul. Le rôle titre était tenu par un sympathique Irlandais, séminariste, je crois (Patrick ?), toujours souriant, qui a passé l'essentiel du camp avec nous. Je ne me souviens plus comment il était arrivé là, mais, en dépit d'une connaissance imparfaite du français, il s'était très bien intégré. Le film a été projeté à Baratier l'année d'après. Bien des années plus tard, j'ai rendu visite à Jean-Marie chez lui à Paris, dans l'espoir d'obtenir une copie du film, mais il ne savait plus ce que la bobine était devenue (voir sa notice biographique sur https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_des_Cars ; certes, il a aujourd’hui moins de cheveux, mais je le reconnais bien).

  Les légendes des photos sont également de lui.


Lawrence incarné par Patrick l'Irlandais.
Lawrence incarné par Patrick l'Irlandais.

Patrouille motorisée
Patrouille motorisée :

Même sous son camouflage, on aura reconnu l'inusable et mythique Juva 4, indéfectible support logistique du Camp des Castors.


Lawrence prisonnier
Lawrence prisonnier :

Au grand quartier général ottoman. On sent l'officier, et surtout le garde à sa gauche, tout imprégnés de leur rôle. Ç'avait été un super grand jeu.


Retour de patrouille
Retour de patrouille :

Retour de patrouille au milieu des troupes ottomanes. Même en zoomant, je n'ai pu identifier l'officier de ce command-car.


C'est la victoire!
C'est la victoire! :

Le triomphe des Bédoins sur l'oppresseur ottoman...vaincu, mais rigolardl