Retrouvailles 1994

  Photos transmises par Tonkin, organisateur de cette rencontre à sa résidence de Rognonas dont on a parlé dans cet article : http://baratier.blog4ever.com/les-castors. Le résultat semble avoir comblé de joie ceux qui ont pu y assister, leurs témoignages, qui suivent les photos, en sont la preuve.

  Tonkin me dit que François Tort devrait pouvoir nous aider à mettre un nom sur certains visages, difficiles à reconnaitre, malgré la liste des noms qui figure dans l'article cité ci-dessus.

  Il est 17h30, heure de Montréal le 13 novembre 2016, lorsque le téléphone sonne. Josiane va répondre et me dit: "C'est pour toi, François Tort". Voilà. C'est grâce à lui que vous aurez la plupart des noms sur les photos.

  Aujourd'hui 12 avril 2016, je viens de voir le texte ci-dessus qui apparait avec des caractères bizarres chaque fois qu'il y a un accent!!! Je n'aime vraiment pas quand je ne comprend pas!!"%@?&°!! Bon, il semble que ce soit rétabli (????).



Affichette de la rencontre
Affichette de la rencontre

Connais, connais pas? Il s'agit de Gérard Boivineau en chemise colorée.
Connais, connais pas? Il s'agit de Gérard Boivineau en chemise colorée. :

On voit Gaston qui semble bien seul...A gauche, la moitié de Jean-Louis Comte dit Belloni.


On discute et on rit!
On discute et on rit! :

De gauche à droite. Gaston, Robert parlant avec François Tort, Bertrand Blanche, François Carignon en polo jaune, de dos je pense Jean-Louis Comte (Belloni) et Jean Richard décontracté. Un peu caché, en chemise verte, Michel Guglielmetti.


Robert et François
Robert et François :

Gaston se repose. Mais quel âge avait-il? En tricot de peau bleu, Jean Dumont et à droite de dos, Aimé Rey.


Bertrand Blanche. Tout un gaillard.
Bertrand Blanche. Tout un gaillard. :

En robe rayée, Agnès, l'épouse de Bertrand. Et Roger Fabre, dit Pebron, rigolard avec sa femme de dos.


Alors là je sèche! François me dit qu'il s'agit de Gérard Boissi, discutant avec l'épouse de son frère Michel Tort. Je pense que Michel a été un de mes moniteurs aux Alouettes, mais je n'en suis pas certain. C'était quelqu'un de bien dont j'ai un excellent souvenir.


Une petite pause...
Une petite pause... :

Le personnage à l'air malicieux me fait furieusement penser à Antoine Blanche! Oui! C'est bien lui! Et à gauche Michel Guglielmetti. La dame à droite est l'épouse de Bertrand Blanche.


Je sèche bis. Vite, apportez-moi un verre d'eau! (?). Jean Gacin et son épouse à droite. A gauche la femme de François Tort.


Au centre je ne vois pas, mais à droite c'est le frère de Tonkin, Maurice. Avec François, le centre s'appelle José Estournel dit Fifrette, coiffeur en Avignon, spécialisé dans la coupe Castor!


Les discussions se poursuivent.
Les discussions se poursuivent. :

Jean-Loius Comte tout en bleu et (merci François) François Carignon appuyé sur l'arbre.


José Estournel, coiffeur de son état, Avignonnais de surcroit! Derrière lui le sympathique Guy Dufour, disparu depuis.


Le repas sur une belle table.
Le repas sur une belle table. :

Aimé et Robert, d'accord. Mais les autres?

Eh bien voilà! Il suffisait de le dire. De gauche à droite, Hélène, belle-sœur de F.Tort (épouse de son frère Michel), Bernadette Meissonnier, Aimé Rey, Guy Dufour et l'épouse d'Aimé. Et Robert, en face, qui accapare toute l'attention!


Autre belle table
Autre belle table :

J'y vois Jean Richard (à confirmer), José le coiffeur, François Carignon en polo jaune, et Belloni en bleu à droite. Le premier à gauche de la photo je ne vois pas.


Encore une belle table! Tonkin, tu as bien fait les choses...
Encore une belle table! Tonkin, tu as bien fait les choses... :

A gauche, Bertrand et son épouse. Debout, Didi, sœur de Paul Dijoud et épouse de Gugu. Madame et Monsieur Carignon en bout de table. Pébron à droite.


  Si je me fie à François, on retrouve à gauche Michel Guglielmetti, Jean Gacin en polo bariolé, Gérard Boivineau en chemise rose-rouge (je suppose que c'est sa compagne à sa droite), Maurice Lefeuvre en bout de table.