La Sageto d'Or

  Sur les sites internet, La Sageto d'Or est une société de type association dont la date de création diffère selon le site : 1900, 2000 (?), alors que l'extrait du journal Vaucluse Matin ci-dessous mentionne 1921 !! (voir la coupure plus loin, envoyée par Bernadette). Pour Ralph Beisson, c'est 1936!

 

Voici un site:

 

 

 

 

L'Association ASSOC LA SAGETO D OR est implantée au 28 RUE DE LA CARRETERIE à Avignon (84000) dans le département du Vaucluse.

Cette association loi 1901 ou assimilé fondée en 1900 ayant comme SIRET le numéro 783204787 00015, recensée sous le naf :
► Autres organisations fonctionnant par adhésion volontaire.

 

 

Un autre site:

 

 

 

Dénomination ASSOC LA SAGETO D OR Adresse ASSOC LA SAGETO D OR, 28 RUE DE LA CARRETERIE 84000 AVIGNON Téléphone Afficher le téléphone SIREN 783 204 787 SIRET (siege) 78320478700015 N° de TVA Intracommunautaire

 

 

Activité (Code NAF ou APE) Autres organisations fonctionnant par adhésion volontaire (9499Z) Forme juridique Association déclarée Date création entreprise 01-01-1900 Date de dernière mise à jour 01-11-2014 Tranche d'effectif 0 salarié (unités ayant eu des salariés au cours de l'année de référence mais plus d'effectif au 31/12)

 

 

 

 

Et un autre encore:

 

Type d'entreprise
Groupement de droit privé
Forme juridique
Association déclarée
Défaillances
516 entreprises ont déposé le bilan sur AVIGNON et son département
Consulter la liste des entreprises en défaillance
Entreprise créée en
Non disponible

 

 

 

 

  Quoi qu'il en soit, les Anciens de Baratier savent bien que cette association s'occupait, entre autres, de colonies de vacances avec la SOG (Sageto d'Or Garçons) basée à Baratier et la SOF (Sageto d'Or Filles) au Petit Séminaire de Charance.

 

  Voici la fameuse coupure qui date de 1993:

 

ROBERT - Copie.jpg

 On y voit Robert, qui a l'air en pleine forme, et le Père Jacques dont la maigreur semble plus accentuée que lorsqu'on le côtoyait à la colo.

  Avec le nombre de personnes qui sont sur ce cliché, j'ai de la peine à croire qu'il n'existe pas d'autres types d'archives chez l'une de ces personnes ou bien à la paroisse des Carmes. Il faudrait que quelqu'un se dévoue pour enquêter...

 

  Petite mise à jour le 27 mai 2016, alors qu'il fait 29° et que je n'ai pas de pastis!

 

 

 

   Continuons avec la trouvaille de Didier qui a déniché dans ses affaires cet article de journal (Le Méridional) daté du 1er août 1965! J'en ai déjà touché un mot dans ce bref  hommage.

 

ARTICLE LE MERIDIONAL 1 AOUT 1965 (10).JPG

 

 

  D'abord les textes de l'article:

  ARTICLE LE MERIDIONAL 1 AOUT 1965 (12) - Copie.JPG

 

  Vous aurez tous compris que les activités "plus viriles" au quartier des Touisses (pas Thuisses!) se passent chez les Castors et que les "grands" à Saint-Jean-des-Crottes ce sont les Vétérans. Il n'en est pas fait mention, mais il y avait également une importante représentation de séminaristes italiens que nous appelions plus facilement par leur prénom : Fausto, Ricardo, Angelo, Luigi, Italo, etc. Personnellement, je ne me souviens pas des Espagnols de Barcelone dont il est question dans le texte!


 ARTICLE LE MERIDIONAL 1 AOUT 1965 (10) - Copie.JPG

 

  Si, comme moi, vous portez des lunettes, il vous faudra cliquer sur ce texte pour le lire plus facilement. Il eût été judicieux de mentionner que les photos de droite ont été prises à la colo des filles de Charance, sur les hauteurs de Gap. Nous on le sait, mais un lecteur ordinaire pensera que c'est toujours Baratier!
 

 puis les photos à la colo:

 

ARTICLE LE MERIDIONAL 1 AOUT 1965 (14).JPG

  Remettons les noms:

  Debout: Jean-Yves Guyonnet, Michel Saltarelli (?), Pironi (?), François Rivage, Fausto Gregorini, Alain Masse, Bernard Colonna (?), Jacques Legendre.

 Accroupis: Bernard Delaine, Max Jouval, Gérard Eschallier, Didier Laplace, Daniel Teyssier, Michel Richardet, Jacky (?)

 

 

ARTICLE LE MERIDIONAL 1 AOUT 1965 (15).JPG

                            Les Hirondelles, équipe St-Exupéry

 

 

ARTICLE LE MERIDIONAL 1 AOUT 1965 (16).JPG

En arrière: Bernard Delaine, Max Jouval, Alain Masse.

En avant: Gérard Eschallier, Michel Saltarelli, Didier Laplace.

 

Les photos à la colo des filles de Gap (Charance, le Petit Séminaire):

 

ARTICLE LE MERIDIONAL 1 AOUT 1965 (17).JPG

ARTICLE LE MERIDIONAL 1 AOUT 1965 (18).JPG

ARTICLE LE MERIDIONAL 1 AOUT 1965 (19).JPG

 

 


 

 

   Le document qui suit vient de François Tort. C'est un article paru dans un journal le 17 juin 1980, qui relate la cérémonie d'inauguration du nouveau Centre de vacances à Baratier, qui était "notre" colo. Discours par Paul Dijoud, bien placé pour en faire l'éloge. Et, en passant, ce n'est pas la Sagetto mais la Sageto...Et Meissonnier, pas Meyssonnier!! Est-ce que je lis bien quelque part Georges Meyssonier??? Mais c'était qui le journaliste? Il auraient dû appeler Guy Dufour!!!

 

Article titre et photo.PNG

 La plupart des participants n'ont probablement pas compris ce que Paul Dijoud leur a expliqué quant à la vocation de ce que fut la colonie de Baratier et l'impact qu'elle a eu sur les centaines de colons et de moniteurs qui sont passés par là.

 

    Je ne veux pas être méchant, mais les centres de vacances apparus dans les années 80, sont devenus des genres d'hôtels pour enfants. Le loisir avant tout (avec le fric qui vient avec), au détriment d'un apprentissage de vie que nous offraient les colonies. 


 Je vous mets le texte qui accompagne les photos, mais j'ai été obligé, vu la taille d'une page de journal, de le couper en deux.

 

Article texte 1.PNG

Article texte 2.PNG

 

  Voilà. Tout ça est du passé. Mais un passé qui restera notre passé. Ainsi en est-il de tout être humain qui veut préserver ce qu'il a connu avant de tomber dans l'inconnu.



04/09/2014
0 Poster un commentaire